Une bonne raison de ne rien faire, de l’espace pour penser...
On associe trop souvent « ennui » et « ennuyeux », alors qu’il ne s’agit pas forcément de la même chose.

L’état d’ennui peut être le point de départ d’idées créatrices, il libère de l’espace pour accueillir de nouvelles pensées.

Une bonne raison de ne rien faire, c’est finalement de l’espace pour penser, pour laisser l’imaginaire faire son travail tout seul.

Écrire, crayonner, gribouiller, faire un puzzle, se promener, faire la cuisine, lire, feuilleter un magazine, voyager... nous avons besoin de tous ces instants pour créer, de tous ces petits moments qui sont à l’origine de nos meilleures idées.

Est-ce que l’on peut stimuler sa créativité dans un planning serré ?... je ne le crois pas.
juin 01, 2020 — NATHALIE LECOULTRE